Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘brunch’

C’est mon premier coup de gueule sur ce blog. Et à vrai dire, c’est la première fois qu’un restaurant me scandalise à ce point. Mon père a l’habitude de dire avec ironie : « Tu ne sais pas cuisiner ? Ouvre un restaurant ! ». Cet « adage » pourrait bien s’appliquer à Africasa.

C’est avec une offre Groupon que j’ai découvert ce restaurant pour un brunch. Comme quoi, on peut tomber sur de vrais mauvais plans ! Toujours se méfier, et bien se renseigner sur le restaurant en question avant d’acheter !

Rendez-vous pris un dimanche à 14h. Nous voilà donc, mon amoureux et moi, pour un brunch chez Africasa, restaurant africain situé rue du Cardinal Lemoine, dans le 5ème arrondissement de Paris, entre les arènes de Lutèce, la rue Mouffetard, et l’île Saint-Louis. Sympathique quartier, donc !

Notre bon nous donne droit à un brunch et 1 coupe de champagne par personne. Le brunch est composé de :

  • une boisson chaude (chocolat Africasa, thé, café, ou déca)
  • un jus de fruits (orange, maracuja, coco, cranberry, ou pomme)
  • un plat salé (brochette de bœuf avec friture de plantain, brochette de poulet avec friture de plantain, hamburger avec frites de patate douce, friture de calamars avec sauce tartare, ou brochette de gambas marinées avec vinaigrette à la cacahuète)
  • un plat sucré (gâteau à l’ananas de Côte d’Ivoire avec glace Carambar, riz au lait avec compote de fruits, pancakes banane et sauce chocolat, ou salade de fruits)
  • une brochette de 3 viennoiseries (croissant, pain au chocolat, et pain aux raisins)

Ce brunch coûte 22 € par personne. Pour 2 adultes payés, un brunch enfant est offert.

Commençons par la déco : jolie, épurée, zen, de grosses lampes blanches, des tables en bois clairs, des chaises hautes blanches. Le restaurant possède plusieurs espaces : une terrasse (à l’ombre), une salle au rez-de-chaussée, et deux salles au sous-sol. La terrasse est agréable, dommage qu’elle ne soit pas exposée sud.

La terrasse

La salle du rez-de-chaussée est très sympa, conviviale, lumineuse, donnant sur la cuisine ouverte, mais un peu bruyante. Enfin, les deux salles du rez-de-chaussée sont chaleureuses, avec de beaux murs en pierres et des voûtes.

Le sous-sol

Nous nous installons en bas, pour être plus au calme. Au bout d’une quinzaine de minutes, nous décidons de changer de place et de nous installer à l’étage du rez-de-chaussée, sentant que sinon, nous risquons d’être rapidement oubliés par les serveurs… Grand bien nous a pris…

La salle principale

Nous voilà donc à l’étage, à une table près de la fenêtre pour profiter du grand soleil. Un serveur souriant nous félicite d’être montés (comme s’il savait lui-même que l’on aurait été oubliés en bas…). Première constatation : une série de tables voisines n’est pas débarrassée. Elles resteront sales jusqu’à ce que nous partions.

Sur ces mêmes tables sales, je constate que le restaurant utilise des sachets de thé Carrefour : franchement, quand on paye pour un brunch dans un restaurant, on attend au moins du thé de qualité, si ce n’est pas du thé en vrac, au moins des sachets de marque et pas ceux qu’on utilise à la maison !Une serveuse (une belle nana d’origine africaine, avec une magnifique coupe afro ! ; manque plus que le sourire !)  vient enfin prendre notre commande. Nous commandons un chocolat Africasa, un café, un jus de coco et un jus d’orange. Pour les plats, je choisis le poulet et les pancakes. Il n’y a plus de pancakes. A la place, je vous propose un moelleux au chocolat. Ah. Je vois que les moelleux en question n’ont pas été terminés sur les tables d’à côté. Je prends donc le gâteau à l’ananas. Mon ami choisit les calamars. Il n’y a plus de calamars. Bon… Il prend finalement le hamburger, et le gâteau à l’ananas.

Le serveur souriant nous apporte le champagne en nous disant qu’on va nous faire patienter un peu (euh… encore ??).

Notre table n’étant pas non plus débarrassée, nous demandons à la serveuse de nettoyer notre table. Déjà, quelle idée de nous servir le champagne avant même de nettoyer la table… Elle s’en va, revient, et nous demande si on veut bien changer de table, parce qu’elle ne peut pas nettoyer notre table si on est assis…!!! Je refuse alors de changer de table, et nous nous levons pour la laisser nettoyer la table… Là, on commence à se demander où est-ce que l’on est tombés…

La première partie de notre commande arrive (et ça fait déjà bien 40 minutes qu’on est là) : nos plats (le hamburger et le poulet).

Le hamburger

Déjà, première surprise : le hamburger n’est pas servi avec des frites de patate douce comme prévu, mais avec des bananes plantain frites. Nous le signalons à l’autre serveur, qui nous dit qu’ils n’ont plus de patate douce. Merci de nous avoir prévenus lors de la commande… Deuxième surprise : nous n’avons ni couverts, ni serviettes, ni carafe d’eau. Nous les demandons au serveur. Il nous apporte les couverts et une seule serviette (!!). Je demande si je peux moi aussi avoir une serviette…

Les brochettes de poulet, friture de plantain

Au niveau gustatif : mention spéciale pour les brochettes de poulet, du vrai poulet rôti mariné dans un jus corsé, et servi avec une petite compotée d’oignons relevée et exotique.

En revanche, bananes plantain sèches, tièdes, peu salées… sans intérêt. Le hamburger de mon ami ne présente aucun intérêt non plus : un pain à burger, un steak haché surgelé, et une sauce de grande surface.

Nous réclamons nos boissons… Le jus d’orange n’est pas bon, type briquette de jus qu’on buvait étant enfant. Quand même, deux oranges pressées ne coûtent pas cher… Le chocolat chaud est… froid et pas mélangé (chocolat en poudre au fond, lait au-dessus). Je le renvoie.

Le jus d'orange et le "chocolat Africasa"

Le jus de coco (et ses nombreux glaçons...)

Un œil à la cuisine, et je vois le cuisinier qui téléphone sans enlever ses gants de travail. Bon…

On nous débarrasse le tout, puis c’est reparti pour une attente d’au moins 15 minutes avant d’obtenir la suite… les gâteaux à l’ananas, glace au Carambar. Ah ben non, pas la glace au Carambar… la glace au chocolat ! Nous le signalons à la serveuse. Nous n’avons plus de glace au Carambar. Normalement, vous avez aussi le choix avec la glace au bissap mais nous n’en avons plus non plus. Génial… Merci pour la précision, ça nous fait une belle jambe ! Je lui fais remarquer qu’elle aurait pu nous en informer lors de la commande. Elle me répond que ça n’aurait rien changé, car c’était chocolat ou rien (elle a le culot de répondre !!). Je lui rétorque que nous aurions peut-être choisi un autre dessert. Bref !

Le gâteau n’est pas bon : ananas pas mûr (très croquant), fond du gâteau trop cuit (limite brûlé…).

Le gâteau à l'ananas de Côte d'Ivoire

Vers la fin de notre « repas » (oui, normalement, un brunch, c’est tout en même temps, là ça ressemblait plutôt à un menu)… nous réalisons que nous n’avons jamais eu les viennoiseries. nous les réclamons. Le serveur nous regarde avec un air hébété. Finalement, on nous apporte au bout de 20 minutes un panier avec deux mini-croissant brûlés (au lieu des 6 viennoiseries différentes). Là, c’est la goutte d’eau ! Nous n’avons même plus la force de nous plaindre…

Un monsieur à une autre table parle fort : « bon, je vais finir par vraiment m’énerver ! on n’a toujours pas eu le dessert !! ». Et une autre dame qui renchérit : « on n’est pas contents non plus, c’est n’importe quoi ! ». Une famille remonte alors du sous-sol, et nous interpelle : « vous êtes contents, vous ? Parce qu’il paraît qu’on est les seuls à se plaindre ! ». Et là, c’était assez comique, cette soudaine cohésion qui m’a rappelé l’espace d’un instant l’ambiance des manifs !

Pour finir, en partant, on passe devant la cuisine ouverte, et je vois la boîte de Nesquick sur le comptoir. Ah… c’était donc ça, le « chocolat Africasa »…

J’ai demandé ce qui se passait à l’un des serveurs, pourquoi cette désorganisation ? Il m’a répondu que l’effet Groupon avait été trop important, et qu’il fallait revenir après la fin de validité de l’offre, que tout se passerait très bien… Euh, déjà, le restaurant était loin d’être plein (pas de quoi paniquer…), et surtout non merci, on ne reviendra pas. Je pense sincèrement qu’au delà de l’incompétence de certains serveurs, un il y a un véritable souci organisationnel : par exemple, on n’a jamais vu des serveurs qui n’ont pas de tables attribuées ; tout le monde sert toutes les tables, sans communiquer… à la fin, l’un des cuisiniers a même aidé en salle tandis qu’un serveur faisait cuire des steacks…

Je n’ai qu’un conseil pour le boss d’Africasa : Etchebest à la rescousse !!!

Africasa – 59, rue du Cardinal-Lemoine – 75005 Paris – Tél. 01 43 26 47 73 – contact@myafricasa.com – Brunch le dimanche de 11h à 16h

Publicités

Read Full Post »

Le Bound propose l’un de mes brunchs parisiens préférés !

Ce restaurant est situé à deux pas des Champs-Elysées ! Idéal donc, pour profiter d’un brunch puis aller se balader, soit sur les Champs pour un après-midi shopping, soit sur les quais de Seine pour une promenade romantique !

Le restaurant a une grande terrasse, agréable en été.

J’y suis allée avec mon amoureux, mais nous avons préféré la salle intérieure, à la décoration très chic et girly ! Et puis, plus près des buffets, c’est mieux ! 🙂

Le prix

A la carte, les prix sont plutôt élevés. Normal, pour un lieu « branché » parisien comme celui-là. Le brunch n’est pas donné, il faut compter 38 € par adulte, 20 € pour un enfant de moins de 12 ans. Je trouve toujours les prix des brunchs parisiens franchement exagérés. Mais en toute sincérité, par rapport à pas mal d’autres adresses, celle-là est top. Pour la simple et bonne raison que le choix est impressionnant et surtout les produits sont de très grande qualité. Souvent, dans les buffets « à volonté », les produits sont bas de gamme… là, vraiment, ce n’est pas le cas du tout. Ils ne lésinent pas sur la qualité. Chaque produit est frais et de qualité.

La cuisine est « fusion », c’est à dire qu’elle mêle des saveurs internationales, notamment italiennes, et japonaises.

Il y a un buffet froid et un buffet chaud, ainsi qu’un buffet sucré. Le tout garni comme un sapin de Noël !!! Le Bound propose également, en supplément, des plats chauds à la carte (par exemple les œufs bénédictine ou le cheese burger). Mais croyez-moi : les buffets suffiront amplement à combler votre appétit !

Les boissons

Plusieurs jus de fruits sont proposés, notamment du jus de fraise. Une coupe de champagne est inclus dans le brunch, ainsi que la classique boisson chaude, à volonté : café américain, thé, ou chocolat chaud.

Sur le buffet froid

Du saumon fumé, des tomate-mozza (de belles tomates bien rouges, et de la VRAIE mozza de bufflone !), des makis en pagaille (notamment une variété très originale de maki saumon-asperge), un plateau de fromages, du jambon cru (coupé très très finement !), du pain grillé, et des salades (dont certaines d’influence asiatique).

Sur le buffet chaud

Des brochettes de crevettes, des brochettes de viande grillée, du bacon, des beignets, des galettes de pomme de terre, des œufs brouillés.

Sur le buffet sucré

Des macarons, de la pana cotta, du tiramisu, de la crème caramel, de la salade de fruits, du gâteau au chocolat, et même des crêpes au chocolat !

En résumé, si votre budget vous le permet, je vous recommande ce brunch : grand choix, qualité au top, original, bien placé, et décoration très chic !

Bound – 49/51, avenue George V 75008 Paris – Tél. 01 53 67 84 60 – bound@buddhabar.com – Ouvert 7j/7, de 9h à 2h (brunch servi le dimanche de 11h30 à 16h)

Read Full Post »

Aujourd’hui, je laisse la parole à mon amie et blogueuse auteur de Tribulations Féminines et Lectures en Vrac ! Car en plus d’être une passionnée et experte mode et beauté, elle adore tester de nouveaux restaurants ! Elle nous donne une bonne adresse pour un brunch américain !

« On se fait un brunch dimanche ? 12h devant le Coffee ? »
Car pour profiter d’un délicieux brunch au Coffee Parisien de Neuilly, il vaut mieux arriver dès l’ouverture sinon vous aurez du mal à trouver une place surtout le week-end !
Il n’existe pas de carte dédiée au brunch mais le menu propose tous les plats pour vous en concocter un délicieux !
Saucisses, bacon, bagel et cream cheese (la vraie), fruits, on retrouve tous les ingrédients du brunch dans la pure tradition américaine.

Les pancakes natures ou aux myrtilles sont moelleux à souhait et arrosés d’une bonne rasade de sirop d’érable.

Pancakes aux myrtilles

Les burgers, copieux, sont servis avec du hash brown (galette de pomme de terre) et une salade coleslaw.


Côté boisson, optez pour un jus d’orange fraîchement pressé, un chocolat chaud ou un délicieux milkshake aux cookies… un délice !

Question ambiance et décor, on se retrouve pour une heure ou deux dans un typique resto new-yorkais, jeune et branché. Même les sets de table vous feront réviser votre histoire en vous présentant tous les présidents américains (on sait jamais, ça peut servir !).

Les sets de table

Seul bémol, les serveuses ont du mal à se dérider… Un peu d’humour accompagne si bien un bon brunch !
Question prix, comptez environ 30 € par personne. Les plats sont copieux et vous n’aurez plus faim en sortant !

Coffee Parisien – 46, rue de Sablonville – 92200 Neuilly – Tél. 01 46 37 13 13
Ouvert de 12h à minuit
Il existe 2 autres Coffee Parisien dans Paris :
4, rue Princesse – 75006 Paris – Tél. 01 43 54 18 18
7, rue Gustave Courbet – 75016 Paris – Tél. 01 45 53 17 17

Tribulations Féminines

Lectures en Vrac

Read Full Post »

Ce week-end, j’ai eu envie de faire une surprise à mon chéri en souvenir de notre fabuleux voyage à NYC.

Comme on avait déjà testé le BIA (excellente cantoche américaine dont je parlerai sur ce blog ultérieurement), j’ai eu envie d’essayer le Chibby’s Diner, qui propose des brunchs et breakfasts pas chers du tout, les samedis et dimanches.

Nous avons aimé pour plusieurs raisons.

D’abord, on ne fait pas la queue une demi-heure pour s’asseoir et on s’entend parler (contrairement au BIA). L’ambiance est cosy et plus intime quand on est en couple.

Ensuite, ce n’est pas cher. Le brunch coûte 14,90 €, les breakfasts entre 7 et 9 €, et les boissons sont comprises.

Enfin, c’est plutôt bon. Pas extraordinaire, mais très bon rapport qualité-prix. En fait, le reproche que je ferais, c’est que c’est pas vraiment « comme là-bas » (contrairement au BIA, où là, on s’y croirait). Bon, mais franco-américain !

Voilà le brunch :

Et voici l’Easy American Breakfast :

Les pancakes sont fins et petits (à NYC ils sont grands et épais), le café est à la française (il a vraiment le goût de café !), le jus d’orange est en bouteille, et les saucisses parfumées aux herbes. Les oeufs brouillés sont un peu trop cuits (comme là-bas, pour le coup), et le coleslaw et le bacon sont excellents. Par contre, oubliez les pâtisseries américaines, qui ne sont pas top.

La prochaine fois, on essayera les burgers qui ont l’air très bons !

Bref, si vous êtes dans les parages de la place Nation un samedi ou un dimanche, laissez-vous tenter !

Chibby’s Diner – 9 rue Jaucourt – 75012 Paris – Tél. 01 44 73 98 18 – Métro Nation

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :