Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘choucroute’

La Choucrouterie est un restaurant-théâtre situé à Strasbourg, appartenant à Roger Siffer, acteur, humoriste, et chanteur alsacien. Ce personnage, né en 1948, est unique et manie l’humour avec la même aisance en français qu’en alsacien !

C’est un lieu unique en son genre, à l’image du patron (digne héritier de Germain Muller et de son célèbre cabaret strasbourgeois des années 50, le Barabli) ! En effet, les spectacles y sont joués simultanément en alsacien et en français ! Le public est divisé en 2 salles et les comédiens passent de l’une à l’autre, pour jouer le même spectacle à 1/4h d’écart, en français pour la première salle, en alsacien pour la seconde… autant dire un vrai tour de force linguistique !

Le chaleureux restaurant est adjacent au théâtre. On y déguste des spécialités alsaciennes telles qu’une grande variété de choucroutes (notamment la choucroute rouge à base de chou rouge) et des plats de dampfnüdle (petits pains à la vapeur), que vous trouverez rarement à la carte d’un restaurant. La plupart des produits sont issus de petites fermes du Val de Villé (« la plus belle des vallées ») dont est originaire le patron.

La décoration est chaleureuse et totalement imprégnée de l’humour alsacien, avec des portraits d’alsaciennes dans des positions plus ou moins politiquement correctes, dessinées par Tomi Ungerer ! L’humour va jusque dans l’assiette !

Mes recommandations :

Le foie gras de canard maison, parfaitement assaisonné et servi avec une originale compotée d’oignons (parfumée au Maggi).

La choucroute, respectant la tradition alsacienne. Copieuse, avec un excellent chou, dommage, un peu trop de viande par rapport à la quantité de choux servie.

La bouchée à la reine, un véritable délice ! La crème est très parfumée et riche.

Le bibeleskäs, le traditionnel, le vrai !! C’est un fromage frais avec du munster et des pommes sautées (tout simplement excellentes ici), le tout servi avec ail, oignon, ciboulette et persil.

Les joues de porc caramélisées au miel, servies avec d’exquises spätzle (pâtes aux oeufs alsaciennes, pour ceux qui ne suivent pas !).

Côté desserts, je n’ai rien goûté qui m’ait complètement enchantée et que je puisse vraiment recommander.

Il faut compter entre 25 et 30 € par personne pour une entrée, un plat et un dessert.

Consulter la carte complète

La CHOUC’routerie – 20, rue Saint-Louis – 67000 Strasbourg – Tél. 03 88 36 52 87 – restaurant@choucrouterie.com

Read Full Post »

La choucroute, bien évidemment, est une des spécialités phares de l’Alsace. Mais la choucroute est en fait originaire de Chine ! Si si ! Les Chinois utilisaient la saumure pour conserver plus longtemps le chou. Depuis le 19ème siècle, on appelle « choucroute » le plat composé de chou fermenté et de viandes, mais en Alsace, quand on parle de « choucroute », on parle uniquement du chou fermenté ! La choucroute est donc du chou émincé, salé, lavé, puis préparée dans un mélange d’épices et de vin blanc. 75 % de la production française est issue d’Alsace.

Il existe deux types de choucroute : la choucroute cuite et la choucroute crue. La deuxième est la plus prisée des Alsaciens (environ les 3/4 de leur consommation) alors que le reste de la France consomme plutôt la choucroute cuite (les 3/4 de leur consommation). Je préfère la crue, particulièrement la « choucroute nouvelle » (récoltée en juillet), qui est meilleure pour la santé, craquante et acidulée ! La coutume veut qu’elle ne soit bonne que lorsqu’elle est réchauffée 7 fois (j’avoue… je n’ai pas encore testé !).

Aujourd’hui, je vous propose la recette de la tarte à la choucroute de ma Maman. Elle est légère et se mange sans faim.

Vous pourrez trouver de la choucroute crue au rayon frais des magasins biologiques, et chez certains bouchers.

Les ingrédients :

– une pâte brisée

– 300-400 g de choucroute nouvelle (crue)

– du lard fumé

– 20 cl de lait

– 20 cl de crème fraîche

– 3 oeufs

– un peu de gruyère

Préchauffer le four à 210°C. Dans un saladier, mélanger à la fourchette le lait, la crème et les œufs. Émincer le lard en lardons fins et les faire suer légèrement dans un poêle chaude sans matière grasse. Étendre la pâte dans un moule à tarte beurré ou recouvert de papier sulfurisé. Étaler régulièrement la choucroute sur le fond de tarte. Parsemer de lardons. Verser l’appareil et parsemer de gruyère selon vos goûts.

Enfourner à 210°C pendant 35 min.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :