Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Gastronomique’

Après les restaurants Aki, Benkay, et la recette des brochettes kawaii, nous revoici parachutés au Japon !

Le Momoka (littéralement « fleur de pêcher »), est situé dans le 9ème arrondissement de Paris, dans le quartier Trinité. Oubliez les faux-Japonais tenus par des Chinois, les chaînes type Sushi Shop et Planet Sushi… ici, c’est VRAIMENT japonais !image

L’ambiance

J’ai testé cette adresse d’exception avec mes parents et mon amoureux. Le restaurant est tout petit : 14 couverts !!!photo_medium_momoka_75009

On s’installe. Le cadre est sobre, épuré, rien de transcendant, l’ensemble est plutôt simple.IMG_1784

Un cuisinier officie derrière son petit comptoir où l’on peut déjà voir une multitude de mets… C’est bête, mais le fait que le cuistot n’ait absolument rien de japonais me fait un peu peur au départ ! Finalement, mes craintes partent en fumée quand la patronne (la chef Masayo Hashimoto) arrive au restaurant (une vraie Japonaise) et qu’il se met à lui parler en japonais !

La chef Masayo Hashimoto

La chef Masayo Hashimoto

IMG_1779

Les prix

Nous optons pour le menu dégustation du chef à 68 € par personne. Ce menu comprend également un assortiment de desserts. Il existe 2 menus plus simples : le menu Sakurako à 39 € et le menu Momoka à 49 €. Il faut aimer les mystères car vous ne saurez pas d’avance de quoi sont composés les menus ! Ils sont élaborés selon l’inspiration du chef… C’est le nombre de plats qui change selon le menu choisi. Sachez que déjà dans le menu à 39 €, vous aurez plusieurs entrées, un plat, et 2 desserts ! Au déjeuner, il y a aussi, un menu à 15 € (si vous bossez dans le coin… un bon plan d’enfer !!).

La gastronomie

Le côté sympa, c’est que c’est servi « family style », c’est à dire que les plats sont mis en centre de table et on partage ! Rien de plus convivial ! Reste à éviter de venir avec des goinfres qui ne vous laisseront rien à manger ! 🙂

Ça commence avec un assortiment froid complètement ouf par la quantité… euh… c’est l’entrée ou c’est tout le menu ?! Au programme : des légumes impeccablement cuits (croquants comme il faut), magnifiquement assaisonnés (à la japonaise, c’est à dire peu d’assaisonnement mais juste quelques épices bien choisies qui mettent en valeur l’aliment) – faut dire que les légumes viennent de chez Joël Thiebault, le pape du légume –, mais aussi des fruits de mer. Tempuras de cœurs d’artichauts, salade de germes de soja, brocolis, haricots plats, tempuras de langoustines, bouillon au tofu frit, tamagoyaki (omelette roulée) et même des huîtres panées ! C’est bon, et c’est sain (mais les petits appétits… n’auront déjà plus faim !).

Les fruits de mer panés

Les fruits de mer panés

Le bouillon au tofu frit

Le bouillon au tofu frit

IMG_1787

Tempuras de langoustines

IMG_1785

Les tamagoyaki (omelette roulée)

L'assiette de légumes à partager
L’assiette de légumes à partager

On poursuit avec… la mer ! Là, encore, la farandole fait tourner la tête ! Incroyables sashimis de sardines au sésame et de maquereau au gingembre frit, sashimis de saumon à la ciboulette et au daïkon (radis blanc), sashimis de thon, carpaccio de daurade et de sériole… Les saveurs sont exquises, c’est d’une finesse incroyable, les produits sont d’excellente qualité, c’est génial.

Le carpaccio de sériole

Le carpaccio de sériole

Le carpaccio de daurade

Le carpaccio de daurade

Les sashimis de saumon

Les sashimis de saumon

Les sashimis de thon

Les sashimis de thon

Les sashimis de sardines et de maquereaux

Les sashimis de sardines et de maquereaux

Puis… cap sur la viande ! Vous n’allez pas me croire, mais là encore, c’est un assortiment de délices qui vous attend ! Boulettes de bœuf parfumées, roulé de porc pané farci aux shitake (champignons asiatiques), porc au caramel, émincé de bœuf au sésame, canard… Encore une fois, les produits sont de grande qualité, et les saveurs sont au rendez-vous ! Une tuerie !

Les boulettes de bœuf

Les boulettes de bœuf

IMG_1802

L'émincé de bœuf

L’émincé de bœuf

Le roulé de porc pané farci et le porc au caramel

Le roulé de porc pané farci et le porc au caramel

Pour terminer : l’assortiment de desserts ! Autant vous dire qu’à ce stade, il vaut mieux s’être gardé une petite place (que dis-je… une grosse place !) pour ces délicieuses sucreries ! Les quantités sont toujours dingues… Tiramisu au thé vert matcha et aux haricots rouges, cake au saké, cake au thé vert matcha, petits choux, crème au thé vert matcha, glaces aux fruits de la passion et au kiwi, et j’en passe… Le tout est servi avec un thé vert au riz soufflé, indispensable pour faire passer ce menu de fou !

La farandole de desserts

La farandole de desserts

Le trio de glaces

Le trio de glaces

IMG_1807

La théière de thé vert

En définitive, il vaut mieux être affamé en venant chez Momoka ! Les quantités sont très importantes… les produits de grande qualité, que ce soit les légumes, les viandes, ou les poissons, et les saveurs sont vraiment au rendez-vous. Cela s’adapte bien à tous ceux qui aiment tout car le menu permet de manger de tout ! Le style japonais est bien mis à l’honneur : la simplicité est un art ô combien difficile ! Vous vous régalerez sans aucun doute.

Pensez à réserver en avance, le restaurant ne désemplit jamais !!!

Pensez à réserver en avance, le restaurant ne désemplit jamais !!!

Momoka- 5, rue Jean-Baptiste Pigalle 75009 Paris – Tél. 01 40 16 19 09 – Port. 06 70 40 34 68 – Fermeture le dimanche, le lundi, et le samedi midi – Traiteur à domicile sur commande

Read Full Post »

Mon amoureux et moi, on n’est pas très « Saint-Valentin ». Mais quand, il s’agit d’aller tester un nouveau restaurant gastronomique… on revoit nos principes ! A cette occasion, donc, mon chéri m’a proposé d’essayer Arola, le restaurant du récent hôtel W, à Paris.

Arola est le premier restaurant en France ouvert par le chef espagnol Sergi Arola (2 étoiles Michelin à son actif !). Il est niché au 1er étage de l’hôtel ultra-branché W, situé à 2 pas de la place de l’Opéra et des Galeries Lafayette, dans le 9ème arrondissement. Une localisation idéale, en plein centre de Paris. Arola propose un nouveau concept, appelé « pica pica », qui n’est autre que le nom branchouille des tapas !

Sergi Arola

Sergi Arola

Avant d’y dîner, et comme nous avions un peu d’avance sur l’heure de réservation de notre table au restaurant, nous avons fait un arrêt apéro au lounge de l’hôtel, le W Lounge, au rez-de-chaussée de l’hôtel. L’ambiance est hyper branchée et fashion : murs de LED, fauteuils et poufs, photophores, lumière tamisée… Quand nous y sommes allés (un samedi soir), c’était presque plein, il ne restait qu’une table de 2 qui nous tendait les bras. Il faut se le dire : on paye le lieu, la localisation, la « branchitude » de l’hôtel W… Les cocktails coûtent entre 17 et 20 € ! Mais pas d’ennuyeux mojitos… un choix très original de cocktails à base de chocolat, de miel, de thé, de cerises, de sirop d’érable… Ils donnent tous envie !cocktail-w-lounge-paris-smaller-1-520x200 Mon amoureux a choisi The Maple Manhattan (20 €) : bourbon, sirop d’érable, Vermouth rouge, bitter orange. Quant à moi, j’ai pris The Spark (17 €) : vodka, jus d’orange frais, coulis de framboises, eau infusée au safran, miel, champagne… tout un programme ! Finalement, nous avons été un peu déçus… déjà par la présentation, qu’on attendait très chiadée, à l’américaine, dans de grands verres ! Résultat : 2 tout petits verres (certes originaux : ce sont des verres en 2 parties, avec un socle) et aucune déco… Et puis par le goût : très bons, oui, mais rien de transcendant ! Pour le prix, on pourrait légitimement s’attendre à mieux. Les cocktails sont servis avec des olives (de très bonne facture) et des cacahuètes torréfiées sucrées. Mais on aura quand même passé un excellent moment, dans une ambiance électrique très sympa.

Puis, nous sommes montés à l’étage pour dîner. La salle du restaurant est très belle : spacieuse mais agencée de manière à être quand même assez intime. Une belle déco rouge et noire aux influences espagnoles, plutôt féminine et très moderne : grands fauteuils à fleurs, murs de LED, parquet, rideaux de pampilles. Ils ont réussi le pari de créer une ambiance à la fois design et branchée, à la fois chaleureuse et cosy. La décoration de table est jolie aussi : une nappe à fleurs, une petite fleur rouge, des verres rouges, et un insolite set de table !IMG_2128IMG_2127

La clientèle est majoritairement étrangère, avec peu de Parisiens, et principalement des touristes logeant dans l’hôtel.

Le serveur, très aimable et souriant, nous explique que le principe est de partager plusieurs « plats », et qu’il est généralement recommandé de prendre 2 à 3 tapas par personne. Nous, gourmands que nous sommes, choisissons d’en prendre 6 pour 2. On réalisera plus tard que 4 à 5 tapas auraient pu suffire !

A la carte, donc, des tapas, et uniquement des tapas. Elles sont réparties en 3 catégories : les tapas froides (servies en 1er), les tapas mi-chaudes (servies en 2ème), et les tapas chaudes (servies en dernier), pour des prix variant de 8 à 25 € la tapas (la plupart entre 15 et 20 €). Le nom de chaque tapas est le nom du produit principal qui la compose.

On nous sert plusieurs amuse-bouche…

  • du pan con tomate à faire soi-même – un pain très étonnant, feuilleté, servi avec la tomate, la gousse d’ail, du gros sel et de l’huile d’olive – : excellent… et ludique !
  • des gressins au thym, servis avec une petite verrine de crème aux poivrons et à l’huile d’olive : très gras… mais succulent !
  • une petite verrine aux asperges… : fin, délicat, un délice !
Le pan con tomate

Le pan con tomate

Les gressins

Les gressins

La verrine

La verrine

Franchement, les 3 amuse-bouche sont top, beaucoup de goût et de saveurs différentes, et toujours pas mal d’originalité. Cela annonce une suite des plus fameuses…

Nous avons donc choisi 6 tapas.

Tartare de bœuf (tapas froide)
Le tartare, très finement coupé au couteau (assez rare pour le souligner !) est servi avec un œuf sphérisé, c’est-à-dire mi-cru, et des oignons frits. Le serveur y ajoute une petite sauce, puis mélange le tout ! Le résultat a beaucoup de pep’s, l’assaisonnement émoustille vos papilles, tandis que les oignons frits créent un agréable contraste de sensations croquant / moelleux de la viande. Vraiment, un délice pour les amateurs de viande crue !

Moules à l’escabèche (tapas froide)
Les moules sont servies compressées dans une sauce escabèche (une sauce typiquement espagnole, à la tomate, au laurier, à l’ail…) : faut aimer les moules, parce qu’il y en a un paquet ! Heureusement, ça se mange sans faim… Pas de grande surprise, mais des saveurs très estivales et maritimes, que j’ai beaucoup aimées. Les moules sont servies avec un pot de chips de vitelottes (les fameuses pommes de terre violettes), pas très croquantes, voire un peu ramollies, donc pas top…

Le tartare de bœuf et les moules à l'escabèche

Le tartare de bœuf et les moules à l’escabèche

Raviolis won ton de queue de bœuf (tapas chaude)
Ce fut l’un de nos coups de cœur de la soirée. Les raviolis sont tout petits, en une bouchée, ils se gobent ! La farce à la queue de bœuf est généreuse, fondante… Le tout servi dans une sauce au vin rouge parfaitement équilibrée ! C’est une tapas assez surprenante, car pour le coup assez éloignée des parfums de l’Espagne !IMG_2136

Patatas bravas (tapas chaude)
C’est un peu la tapas incontournable en Espagne… Pour être allée à plusieurs reprises à Barcelone, j’ai toujours mangé des patatas bravas ! C’est gras, écœurant, mais on y revient toujours… Il s’agit traditionnellement de pommes de terre à la sauce piquante (composée de tomate, de poivron, et de piment). Là, c’est la version gastronomique qu’Arola nous propose ! Il découpe ses pommes de terre en petits cylindres, qu’il frit… puis qu’il farcit de sauce brava avant de les surmonter d’une pointe d’aïoli. C’est super bon, très gourmand, mais un peu trop riche à mon goût ! On a eu un peu de mal à les finir.IMG_2134

Rouget (tapas chaude)
Un autre de nos coups de cœur… Le rouget est servi en petits morceaux, sur un lit de vermicelles cuisinés à la façon d’une paëlla, dans un petit caquelon, avec des petites tartines de pain tellement fines qu’on dirait de la dentelle, surmontées d’une goutte d’aïoli ! On retrouve toutes les saveurs de la paëlla traditionnelle, c’est exquis et très fin.

Œuf (tapas chaude)
C’est ce qui nous a le moins plu ! L’œuf est servi mollet, sur des frites maison, avec du jambon serrano. Le jambon est une tuerie, digne d’un restaurant gastronomique espagnol, mais l’œuf sur les frites… c’est un peu grossier et ça n’a rien d’extraordinaire !

Le rouget et l’œuf

Le rouget et l’œuf

Pour le dessert, on a failli ne rien prendre du tout tellement on avait bien mangé… finalement, on a quand même voulu goûter à la fameuse crème catalane, qu’on a partagée.  Rien à voir avec celle que l’on connaît traditionnellement… Elle est mousseuse, légère, aérienne, servie avec des morceaux de gâteaux traditionnels… délicieux et vraiment très fin.IMG_2146

L’addition est un peu salée… nous en avons eu pour 130 € à 2 (sans les cocktails), mais il faut savoir que les boissons sont hors de prix… nous avons notamment pris 2 verres de vin, certes excellent, mais à quand même 16 € le verre !! A savoir qu’à la bouteille, c’est bien plus intéressant.

En résumé, un restaurant gastronomique à l’ambiance et la décoration très branchée, des tapas de grande qualité, variés, originaux… on a adoré ! Franchement, ça change des classiques entrée/plat/dessert, et le concept des tapas, c’est quand même super sympa et convivial. Mention spéciale pour le service, attentionné et aimable, souriant et force de conseil, ça change de pas mal de restaurants gastro ! Les prix sont assez élevés mais on paye le lieu, la localisation, et le fait d’être dans un hôtel de renom. Compter environ 50 € par personne hors boissons. Nous, en tous cas, on y retournera !

Arola – 4, rue Meyerbeer 75009 Paris – Tél. 01 77 48 94 44 – contact@restaurant-arola.fr

Read Full Post »

Chez Kittichai, à New York, non seulement vous mangerez bien dans un décor somptueux, mais surtout, vous pourrez observer les mannequins du coin et autres new yorkaises branchées venir se restaurer entre amis ! Vous le sentirez tout de suite en entrant, dîner ici, ça l’fait ! Comme on dit là-bas, c’est hip (et pas « hype », merci les beaufs).

Nous y sommes allés en amoureux pour la dernière soirée d’un voyage à New York, et nous ne l’avons pas regretté !

Déjà, le quartier est top : Soho, c’est quand même le summum du glamour, non ?

Le lieu est carrément canon. Bon ok, il fait presque noir à l’intérieur, mais faut ce qu’il faut pour avoir une ambiance intime non !? La déco vous emmène direct en Thaïlande, ou à Bali, bref dans un univers classe et raffiné à l’asiatique : une grande piscine centrale avec des fleurs de lotus qui flottent, plein de bougies partout, du bambou, des statues thaï, des orchidées en bouteille, etc. Un décor certes complètement mis en scène, mais c’est joliment fait et pas ostentatoire. Je vous conseille de regarder sur le site du restaurant (lien en bas de l’article) pour avoir une idée plus précise de la déco.

J’avais lu à plusieurs reprises que la musique était particulièrement forte, mais finalement, le volume était tout à fait correct. Les conversations des tables aux alentours étaient quant à elles, assez bruyantes. Mais rien de particulièrement différent des autres restaurants branchés.

Le service est très rapide (même un peu trop !), et c’est logique quand on voit le nombre de serveurs… (euh y’en a plus que de clients ou quoi ?). Un conseil, réservez car le restaurant ne désemplit pas.

Côté cuisine, il s’agit d’une cuisine fusion à forte orientation thaï. Nous avons choisi de prendre le menu dégustation pour 2, et je vous le conseille vivement car il vous permet de goûter à toutes les spécialités.

Tartare de thon, tartelettes, cacahuète, gingembre et citron vert

Une entrée très originale : le principe est de remplir les petites tartelettes d’un peu de thon cru puis de sauce sucrée au gingembre, pour un résultat très surprenant. Tartare très frais et goûteux. Sauce un peu trop sucrée. L’ensemble est bon et raffiné.

Gâteaux de poisson Kittichai, concombre et chutney d’oignon rouge

Délicieux petits gâteaux, encore une fois une entrée originale : les gâteaux sont enrobés de riz croustillant. Alliance appréciable de deux sensations : le croustillant et le fondant.

Salade de bœuf de Thaïlande du nord, haricots chinois, et poudre de riz gluant

Salade agréable, mais j’en ai mangé des meilleures en France… Celle-ci manquait de piquant et d’assaisonnement !

Poisson croustillant, piment vert et sauce galangal

Excellent plat de poisson, peau croustillante à souhait, et sauce légèrement acidulée. Mélange très parfumé et savoureux.

Truite frite, sauce thaï, jeunes pousses de Shangaï

Un plat très parfumé, une panure très croustillante.

Broccolis chinois sautés à l’ail et au gingembre

Superbes légumes, croquants juste comme il faut (certainement cuits au wok) !

Travers de boeuf braisés à la noix de coco, feuille de combawa, menthe et coriandre fraîches

J’ai adoré ce plat. Il réunit tous les parfums que j’aime ! Même si j’ai trouvé que la menthe et la coriandre manquaient de présence ! Et la présentation est trop joli dans ce petit bol.

Poulet bio au curry vert, aubergine thaï (euh… traduction approximative par mes soins !!), basilic

Une petite déception sur ce plat : le poulet était bon, mais sans plus, et les parfums moins originaux que sur les autres mets. Et la présentation était un peu fouilli !

Rouleaux de printemps de banane, glace au miel

Un délice… moi qui adore la banane et le miel, j’étais servie ! Je trouve la présentation très graphique également, avec les tronçons de rouleaux coupés en biseau.

Gateau au chocolat Valrhona sans farine, crème fraîche

Dommage : dernière dégustation sans intérêt ! Le gâteau était farineux (bizarrement, pour un gâteau sans farine ! :D), épais en bouche, un peu l’impression de manger du carton bouilli !! Pourtant, on connaît la réputation internationale du chocolat Valrhona… mais il n’a pas suffit à rattraper le coup (et le goût) !

Ce menu dégustation nous a coûté 50$ par personne (hors taxes). Depuis, le prix a un peu augmenté et est passé à 55$ HT par personne, soit environ 45 € TTC par personne, franchement ça vaut le coup, parce qu’on mange bien, et on paye aussi pour le lieu et l’ambiance (même si ça ne vaudra jamais le rapport qualité-prix de l’Auberge du Frankenbourg, mais bon ok, ça n’a rien à voir).

Je recommande ce resto pour terminer un séjour à New York… pour la déco, le lieu, l’ambiance, le style de cuisine, je trouve que c’est un bon concentré de ce que la ville symbolise pour moi : la fashion attitude et le cosmopolisme !

Kittichai – 60 Thompson Street NY 10012 (Etats-Unis) – Tél. +1 (212) 219-2000 – Réservation (plus que recommandée !)

Read Full Post »

Voici quelques sites proposant des bons plans liés à l’une de mes activités favorites : aller au restaurant ! Visitez-les de temps en temps ou abonnez-vous à la newsletter pour recevoir tous les nouveaux bons plans.

La Fourchette

La Fourchette, c’est une plateforme de réservations de restaurants en France (et en Espagne). Mais c’est surtout un site proposant des promotions très intéressantes pour vous faire un gueuleton à prix réduit ! Concrètement, le site propose sur un grand nombre de restaurants des réductions allant de 10 à 50 % sur l’addition. Attention ! Cette remise peut être valable sur toute l’addition ou sur une partie (par exemple seulement sur les menus, ou alors seulement sur les boissons), cela peut être également sur certains jours (par exemple uniquement du lundi au vendredi, ou alors uniquement le soir). Vérifiez donc systématiquement les conditions de l’offre dans l’onglet « Promotions » du restaurant.

Pas de mauvaise surprise avec ce site, qui est bien fait et qui propose des promotions très intéressantes.

Les sites d’achats groupés

Le principe ? Regrouper un grand nombre d’acheteurs pour obtenir des conditions d’achat plus avantageuses. Concrètement, vous ne pourrez bénéficier de la promotion proposée que si le quota de personnes requis l’achètent. Je n’ai encore jamais vu de cas où le nombre de personnes n’est pas atteint.

Certains sites sont spécialisés dans les « prestations », c’est-à-dire restaurants, massages, instituts de beauté, cours de sport, etc. Ce sont ceux-là qui nous intéressent ! Vous y trouverez notamment des menus de restaurants à prix cassés, mais également des bons d’achats dans des épiceries de luxe, ou des coffrets de vins à prix réduit. Il existe de plus en plus de sites de ce type. Voici tous ceux que j’ai répertoriés pour vous.

Groupon

Le site américain Groupon (anciennement Citydeal) est pour moi le meilleur du genre, c’est d’ailleurs le leader sur le secteur. Ce site propose des promos dans plus de 80 villes françaises ! Donc où que vous soyez, vous trouverez une promo près de chez vous. Et puis c’est un site qui propose énormément de promos-restaurants (à Paris, il y en a au moins une fois par semaine). Exemples de promos que j’ai moi-même achetées : cours de cuisine pour 2 à 15 € au lieu de 49 € et brunch italien pour 2 à 22 € au lieu de 50 €. Je vous confirme que ce site n’est pas une arnaque et offre de « vraies » promos ! Je vérifie systématiquement le prix d’origine de l’offre en allant directement sur le site officiel du prestataire ou en l’appelant.

Chez Sherifdeal, Vis Ma Ville, Lookingo, Groupolitan, Clubdeal, Bon-Privé.com, Skoopon, Le Trader, et Dealissime, les offres sont un peu moins attractives et elles ne sont disponibles que sur Paris ou certaines villes de France. Cependant, n’hésitez pas à les visiter de temps à autre, pour les Parisiens, cela peut parfois valoir le coup !

Restoprivé


Restoprivé propose de grande tables à prix cassés. Le site propose une dizaine de restaurants, qui changent régulièrement, avec une réduction allant de -30 % à -50 %. Les restaurants proposés sont toujours réputés et de très bonne qualité (contrairement aux sites d’achats groupés sur lesquels des restaurants de toutes catégories sont proposés). Le site propose également un jeu concours pour gagner des menus pour 2 personnes : avec la photo d’une devanture, vous devez deviner de quel restaurant il s’agit.

Do it in Paris

Do it in Paris est un site destiné aux Parisiennes en mal d’idées originales pour sortir (les hommes auront la bonne idée d’y flâner également…) ! Au programme, des idées de restaurants insolites, des recettes, des bons plans-beauté et culture. Les restos proposés sont souvent très sympas, mais pas toujours donnés… A utiliser plutôt pour un événement particulier, et sortir de l’ordinaire !

Exemple de bonne adresse gastronomique dénichée sur le site : une épicerie spécialisée dans les produits gastronomiques américains.

My little Paris


My little Paris, c’est Do it in Paris, en mieux ! Le principe, c’est une newsletter qui vous envoie deux fois par semaine une bonne adresse, une idée-sortie insolite, ou un bon plan ! Ca peut être un resto, une boutique de fringues, une idée déco, etc.

Exemples de bonnes idées gastronomiques dénichées sur le site : un resto que l’on peut privatiser en entier (cuisine comprise), un brunch solidaire, et une dégustation de sakés.

N’hésitez pas, vous aussi, à partager vos bons plans !

Read Full Post »

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du blog d’une de mes meilleures amies, qui est aussi une experte beauté et mode. Son blog, c’est celui qui m’a convaincue de lancer le mien… alors il aura toujours une valeur particulière à mes yeux ! C’est aussi lui qui m’a fait découvrir que les eye-liners en crayon c’est pas si difficile à appliquer, que la french bicolore ben c’est trop canon, qu’H&M nous ment, qu’André a un stock pas cher, et puis que le bonheur c’est finalement à portée de main…

Quel rapport avec la gastronomie, me direz-vous ? Eh bien la gastronomie sans beauté n’est rien. La cuisine et le maquillage, vous allez voir, c’est pas si différent ! Vous voulez des preuves ?

Mousse de framboises ou blush en mousse et son applicateur ?

Crème balsamique ou gouttes de vernis ?

Virgules de sauce ou traits d'eye-liner ?

Jus de cerise ou gloss brillant ?

http://tribulationsfeminines.wordpress.com

Read Full Post »

Ce resto… c’est bien simple, il fait partie de mon Top 5 !!

Il est en Alsace, comme la plupart des meilleurs restaurants français (non non ce n’est pas du chauvinisme !). Accueil et service exceptionnel de gentillesse, prix abordables, cadre magnifique, et cuisine fabuleuse d’originalité et de créativité ! Mais les images parlent d’elles-mêmes, non ?

La salle

Le Frankenbourg propose des menus qui commençent à 30 € comprenant entrée plat dessert et même les vins ! Prix défiant toute concurrence quand on connaît la qualité des plats…

Le resto fait aussi hôtel, si vous voulez en profiter pour découvrir la région !

Demandez Mme Buecher et dites que vous venez de la part de la famille Hinsinger !

Restaurant Frankenbourg – 13, rue du Général de Gaulle – 67730 La Vancelle – Tél. 03 88 57 93 90

http://www.frankenbourg.com/

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :