Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ravioles’


Il y a dix jours a eu lieu la 2ème épreuve du concours télévisé « Chefs à bord », bientôt diffusé sous formes de plusieurs épisodes, sur la chaîne locale Alsace 20 (également diffusée sur la plupart des Box).

Nous étions une dizaine de candidats sélectionnés pour la suite du concours et le but cette 2ème épreuve était de réaliser un plat pour 2 en 1h30, à partir d’un panier d’ingrédients, commun à tous les participants.

L’épreuve a eu lieu sur l’un des bateaux Croisieurope, à Strasbourg.


Les candidats ont été répartis sur 3 jours. Je suis passée le samedi après-midi, en duel contre une autre candidate.

Ce fut très sympathique de rencontrer deux chefs de renom : Alain Bohn, chef de Croisieurope, et Emile Jung, ancien chef triplement étoilé du Crocodile à Strasbourg.

©Julien.Binz

Nous avons découvert la composition du panier mystère en début d’après-midi :

  • 2 poussins
  • des pommes de terre
  • 1 poireau
  • 1 botte de carottes nouvelles
  • des pousses d’épinards
  • des champignons de Paris
  • de la crème fraîche
  • des oeufs
  • 1 botte d’oignons nouveaux
  • du laurier
  • du thym
  • du persil

©Julien.Binz

Il y avait également à disposition du sel, du poivre, du vin blanc, du lait, de la farine, de l’huile, du vinaigre, de la moutarde, de la chapelure, du beurre, de la muscade, et des clous de girofle.

Autant vous dire qu’à partir de là, le stress est à son comble ! Nous avons alors été escortées jusque dans les cuisines du bateau, et rien que ça, c’est quelque chose ! Voir les grands pianos de cuisson, les immenses fours, les plans de travail gigantesques, etc. C’est unique !

Là, c’est parti pour 1h30 de cuisine, sous les yeux attentifs (et impressionnants !) des chefs Alain Bohn et Emile Jung, mais également sous les caméras de l’équipe d’Alsace 20 (qui ne vous laissent pas une seconde répit !).

Dur dur de rester concentrée dans ces conditions… sans compter le stress de devoir réaliser un plat réussi et créatif !

L’inspiration est finalement venue au fur et à mesure de l’épreuve. J’ai fait rôtir les poussins après les avoir farci d’un bouquet garni et les avoir frottés d’ail. Puis j’ai préparé une pâte fraîche ainsi qu’une purée avec les carottes et les épinards. J’ai alors confectionné des ravioles que j’ai farcies de cette purée. Enfin, j’ai préparé une salade de champignons au vinaigre, aux oignons nouveau et à la crème. Pour accompagner le tout, j’ai fait une petite sauce à la crème.

La principale difficulté à laquelle j’ai été confrontée est la méconnaissance du matériel professionnel, notamment le four. Pas évident de prévoir un temps de cuisson dans un four inconnu…

Si c’était à refaire, j’aurais goûté plus souvent mes préparations. Quand on voit les candidats de Top Chef à la télévision, on se demande toujours pourquoi ils ne goûtent pas plus, et en étant dans le feu de l’action, j’ai compris que ce n’était pas si simple d’avoir les bons réflexes et de penser à tout ! J’aurais également mieux géré mon temps, notamment en réalisant ma sauce un peu avant. Par manque de temps, je l’ai réalisée en dernière minute et n’ai ainsi pas pu lui donner la consistance voulue.

Nous avons alors servi chacune notre tour notre plat aux chefs en donnant son intitulé et présentant sa composition.

Le poussin rôti, ses ravioles du jardin et sa tombée de champignons

Les chefs dégustant mon plat

Ils ont ensuite délibéré et m’ont choisie pour faire partie des 3 finalistes, saluant le dressage de mon plat et ma créativité. Autant dire, un immense honneur pour moi !

La finale se déroulera pendant une croisière de 5 jours sur le Rhin en octobre. Chacun d’entre nous devra préparer un plat alsacien remis au goût du jour, pour 100 personnes. Lors de la soirée de gala de la croisière, le nom du grand gagnant sera proclamé.

Comme vous pouvez vous en douter, ce fut une expérience unique et forte en émotions !

Lire l’article paru dans le Journal de Julien Binz, sur les résultats de la 2ème épreuve

Lire l’article paru dans le Journal de Julien Binz, sur les coulisses du tournage

Lire l’article paru dans le Journal de Julien Binz, sur la diffusion de l’émission

Publicités

Read Full Post »

Pour mon anniversaire, mon amoureux m’ayant offert une superbe machine à pâtes, il me fallait l’inaugurer avec une recette gourmande ! Voici donc ma première recette de pâtes fraîches : les raviolis au jambon cru et à la ricotta.

Ingrédients pour 3 personnes :

– 300 g de farine de blé type 65

– 3 œufs (de poules élevées en plein air)

– 1 cuillère à café d’huile d’olive

– 1 cuillère à café de lait

– 5 tranches de jambon cru

– 250 g de ricotta

– 1 gousse d’ail

– 6 feuilles de basilic

– du sel

– du poivre

Verser la farine dans un grand bol avec une pincée de sel. Faire un puits dans la farine et y mettre les 3 œufs. Commencer à mélanger avec une fourchette, puis incorporer la farine du bout des doigts. Enfin, travailler la pâte avec les paumes des mains, pendant 10 minutes.Incorporer l’huile d’olive et le lait.Continuer à pétrir la pâte et rajouter de la farine si besoin, jusqu’à ce qu’elle soit lisse et brillante. En faire une grosse boule et l’emballer d’un sac congélation. Laisser reposer à température ambiante pendant minimum 30 minutes (idéalement 1h).Détacher une petite partie de la boule (environ 60 g) et l’aplatir sur la paume de main pour en fait un disque épais. Le fariner des deux côtés et le faire passer dans la machine à pâtes, au niveau de finesse 0. Fariner la pâte, la plier en 2, et la refaire passer dans la machine, au niveau de finesse 2. Répéter l’opération jusqu’au niveau de finesse 6. Étaler les rectangles de pâte sur du papier sulfurisé.

Émincer le jambon cru et ciseler le basilic.

Mélanger le tout dans un bol.Émincer la gousse d’ail.L’incorporer au mélange pour la farce.Incorporer la ricotta et mélanger. Bien saler et poivrer. La préparation peut sembler déjà bien salée mais une fois dans les raviolis ça peut vite paraître fade !Passer l’ensemble au blender pour affiner la farce.Poser la pâte et la farce dans la machine à raviolis.

Réaliser les plaques de raviolis.Détacher les raviolis.Faire cuire les raviolis dans de l’eau bouillante salée pendant 5 à 6 minutes (goûter pour être sûr !).Ajouter une noix de beurre et couvrir de gruyère râpé ! Déguster !

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :