Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘recevoir’

Voici quelques conseils pour organiser un dîner en contournant toutes les contraintes que l’on peut rencontrer…

J’suis ruinée !

Si vous n’avez pas un gros budget, il y a deux principes à retenir : le premier, remplir les estomacs avec peu, et le deuxième, tricher sur les aliments !

Pour bien « caler » vos invités sans exploser le porte-monnaie, privilégiez les féculents et les aliments nourrissants ! Par exemple : feuilletés variés (au thon, au poivron, à la saucisse, etc.), chaussons de pommes de terre farcis, risottos (aux champignons, au citron, etc.). Bien sûr, il faut accompagner ces féculents d’éléments plus frais, pour ne pas non plus plomber vos amis… On peut imaginer des petites brochettes tomates/mozza, bâtonnets de carotte, etc.

On privilégie les produits de saison (et ça, ça vaut pas uniquement quand on n’a pas de sous !). Les produits de saison sont meilleurs et moins chers, pourquoi se priver ?

Télécharger le calendrier des fruits et légumes de saison (comment ça il n’est pas encore affiché sur votre frigo ?)

L’autre astuce, c’est de tricher sur les aliments ! Payer moins cher, c’est presque toujours avoir une qualité moindre… Alors au lieu de prendre un aliment haut-de-gamme moins qualitatif (type foie gras Lidl), prenez plutôt un aliment moins « chic » mais de bonne qualité (type terrine de campagne du boucher). Quelques exemples : truite fumée au lieu de saumon fumé, crevettes au lieu de gambas, poulet au lieu de boeuf, champignons de Paris au lieu de girolles, pintade au lieu d’oie, etc.

Tricher sur les aliments, c’est aussi proposer des aliments chers, mais en mini-quantité ! Par exemple, au lieu de servir trois saint-jacques par personne en entrée, on en sert une seule en amuse-bouche, panée de curry et de sésame ! Autre exemple, au lieu de proposer une tranche de foie gras par personne, on propose une salade de mâche avec des toasts de pain d’épices, et du foie gras râpé en copeaux !

Saint-Jacques panée au curry

Et bien sûr, on accomode les restes ! Quelques idées : du pain perdu avec du pain ou du croissant rassi, un gâteau ou de la confiture avec des fruits trop mûrs,  une omelette avec des restes de jambon ou de légumes.

J’ai pas de table haute !

Loin d’être indispensable ! Moi qui en ai une, je l’utilise de moins en moins lorsque je reçois des invités… Eh oui, c’est la mode des apéro dînatoires, alors on va pas se priver !

Au menu : uniquement des petites bouchées, des mini-brochettes, bref à vous la finger food et à bas les couverts !

Quelques exemples : cigarillos de brick au jambon cru, bouchées de chèvre roulé dans du pavot, verrines avocat-chèvre-tomate, tomates-cerises d’amour, makis maison, etc.

Je reçois une équipe de foot au complet !

Si vous recevez beaucoup d’invités, le plus simple, c’est encore les plats à partager ! Alors au programme : quiches, tartes, clafoutis, salades de pâtes, gâteaux, etc.

Quelques idées : quiche saumon-brocoli, quiche courgettes-vache qui rit, quiche boursin-lardons, quiche Hop-là,  tarte mangue-orange, tarte chocolat-poire, crumble speculoos-pommes, guacamole et tacos maison,…

Ma cuisine fait 2 m² !

Un mot d’ordre : OR-GA-NI-SA-TION !!

D’abord, on range systématiquement au fur et à mesure ! On sort pas tout en même temps, on travaille étape par étape, et on range dès qu’on a fini d’utiliser un produit. Sinon, c’est vite Hiroshima.

On profite également de tout ce qui peut être apporté à table à même le plat de cuisson (type quiches), ça évite de sortir à chaque fois plusieurs plats qui prennent beaucoup de place.

Ensuite, on fait de la vaisselle au fur et à mesure. On attente pas que l’évier déborde pour passer quelques coups d’éponge.

Non à l'évier qui déborde !

Enfin, on profite du moindre recoin pour stocker les plats déjà prêts : dans le micro-ondes (éteint bien sûr), dans les placards à vaisselle, etc.

J’suis overbooké(e) !

Si vous êtes comme moi quelqu’un de très pris ;-), et que vos amis ont l’habitude de se pointer à l’improviste, voici quelques idées simples pour ne pas les mettre à la porte (et tant qu’à faire les garder comme amis) :

– vous pouvez accomoder un plat déjà prêt pour y mettre votre patte : de la noix de muscade sur un gratin surgelé, une cuillère de confiture à la mirabelle sur une tranche de foie gras tout prêt, des boulettes de viande épicées à partir de simples steaks hachés emballés, une chantilly maison avec une glace Picard, etc.

– on privilégie les préparations froides sans cuisson, donc plus rapides (salades, verrines de légumes froids)

– on sort un des fameux « appareils conviviaux« , genre une plancha, et on sort tous ses restes : champignons, crevettes, poulet, boeuf, poisson, poivron, courgette, bref, tout y passe !

– euh… se faire aider, ça fonctionne pas mal aussi 😉

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :